mercredi 5 mai 2021

Un pied de mouton dans...

 Hello les filles et les garçons!

Je me réjouis aujourd'hui de vous reparler de mon bestiaire mycologique paru fin 2020 chez A2MIMO.

En effet, notre pied de mouton vient de passer directement du panier à La Revue des Livres pour Enfants.

Dans son numéro 318, elle lui consacre ce bel article:




vendredi 30 avril 2021

Côme et le Fantôme chez Geek Test

 Hello les filles et les garçons !

La surprise du jour nous vient de Geek Test avec cette chronique détaillée et enthousiaste de Côme et le Fantôme.


Réputée en tant qu’autrice jeunesse, Véronique Cauchy élargit son domaine avec Côme et le fantôme. Tout d’abord car il s’agit de sa première bande dessinée, profitant par ailleurs des dessins de Camouche. Mais également car elle ne s’adresse pas qu’à la jeunesse, humour pour tout âge en vue.

Pas facile de déménager tout à coup, peu avant le retour à l’école. Voilà pourtant le programme des vacances pour le jeune Côme, 8 ans, et sa famille. Sélectionnée pour vivre et entretenir le manoir de La Châtaigneraie, appartenant à une vedette de cinéma. Accessoirement adulée par le père de notre jeune personnage. Lui appartenant certes, mais « possédé » par Farragut, un fantôme de 180 ans. Ce dernier qui hante les lieux depuis 120 ans, compte bien continuer à faire le ménage parmi ses nouvelles/eaux occupant.e.s, à l’instar des précédent.e.s, qu’il a toujours su faire déguerpir.

Cependant jusque-là, il poussait des bruits et usait d’objets, mais personne ne le voyait lui. La donne vient de changer, puisque le garçon le distingue comme s’il n’était pas un spectre. L’étonnement passé, les 2 instaureront une relation entre amitié et taquineries. Parfois ces dernières s’avèreront involontaires, à cause de la grande passion ménagère du bientôt bicentenaire. Y compris en nocturne et c’est un peu louche niveau sonore pour les occupant.e.s, hormis Côme. Ce dernier qui aura également sa tâche niveau entretien. Mais rien de domestique, juste entretenir cette amitié naissante. Et quand en compagnie d’une amie humaine encore tangible, Farragut devient d’une certaine manière invisible à ses yeux, son caractère reprend le dessus. On ressent là davantage d’émotions, tant on n’ose imaginer sa solitude avant l’arrivée du garçon. Alors craindre qu’il ne s’intéresse plus à lui en la présence d’une autre personne, ne peut que le bouleverser.

Les 2 compères ne seront les seuls à instaurer de rocambolesques situations. Car si l’entourage se retrouvera dans beaucoup de leurs séquences, la fantasque voisine et le père de Côme, verront leur passion commune pour la star évoquée, nous délivrer quelques moments forts. Et même ensemble ! Côme et le fantôme enchaîne ainsi les gags, où le visuel ne sera pas en reste. Camouche nous offre des passages drôles rien qu’en les voyant et des personnages marquants dans leur style. On songe même d’autant plus à une certaine troupe, dont on vous garde la surprise.

Conclusion

De l’amitié et du comique, une formule qu’on apprécie beaucoup et cela se confirme avec Côme et le fantôme. On espère rapidement une suite, car des protagonistes arrivant sur la fin possèdent du potentiel.

Un chaleureux merci à toute l'équipe de Geek Test !

L'original de l'article est à retrouver ici: https://geektest.fr/critique-de-la-bande-dessinee-come-et-le-fantome/?fbclid=IwAR3qJgA1ar6HdEKIrQBIyof3ThpKE9fbSzYXqbZew2GmWnmAkzP2WNbE_cg

mercredi 28 avril 2021

Première sélection pour Côme et le Fantôme

 Hello les filles et les garçons !

Une montagne de travail m'a éloignée de ce blog ces derniers temps, néanmoins l'information que je viens d'apprendre est trop belle pour que je la passe sous silence: figurez-vous que Côme et le Fantôme est sélectionné pour le Grand Prix de la BD NICKELODEON 2021!




Les BD en compétition sont au nombre de 7, alors je croise les doigts jusqu'à la révélation des deux finalistes début juin, mais déjà le fait que notre titre soit remarqué et sélectionné pour ce prix est en soi une grande émotion, croyez-moi.

mercredi 31 mars 2021

Rencontres scolaires!

 Hello les filles et les garçons !

En début de semaine, j'ai participé une nouvelle fois au Festival "Lire, quel plaisir !" 

Dans le cadre de ce festival, je me suis rendue dans deux écoles des Hauts de Massane à Montpellier pour y rencontrer des institutrices hyper motivées et souriantes (masque oblige, le sourire se lisait dans leurs yeux!!!), et des élèves attentifs et curieux qui ont posé des questions très pertinentes sur le métier d'auteur et la façon de fabriquer les livres.

Voici un bref retour en images sur ces rencontres.

A l'école élémentaire Kurosawa…

… où il a beaucoup été question des expressions de la langue française - et l'où l'on a même réussi à parler allemand en comparant nos expressions avec celles de nos voisins germaniques.
On a aussi produit quelques expressions propres à la classe.

A l'école maternelle Copernic…

… où le trait et point ont encore rencontré un vif succès !


Ces 5 rencontres ont donné lieu à bien des échanges et j'en suis ravie.

Merci encore aux organisateurs de ce festival et aux institutrices qui réalisent avec leurs élèves un travail formidable.

mardi 23 mars 2021

Nouvelle sélection pour Des mutants dans l'étang

 Hello les filles et les garçons!

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, je viens d'apprendre que Des mutants dans l'étang (éditions Kilowatt) est aussi sélectionné pour le prix du Hérisson 2020/2021 (Cher) dans la catégorie 9-11 ans.

http://monchermedia.com/prix-du-herisson-enfants-2020-2021/?fbclid=IwAR1tXn2S-kOmvXRlu6CaV32BGnPs6wZT4cUi26kKqMojiVxNWvP_UxM7Aho

Après sa sélection au prix Felipé, ici c'est l'hystérie ! 😆

Il paraît que jamais deux sans trois et puisque le printemps est là, il se pourrait qu'une autre bonne nouvelle fleurisse d'ici peu… 


lundi 22 mars 2021

Sélection pour le prix Felipé

Hello les filles et les garçons!

Je viens d'apprendre une nouvelle qui m'a tourneboulée (je suis encore en PLS! 😅): Des mutants dans l'étang vient d'être sélectionné pour le prix Felipe 2021 dans la catégorie jeunesse.


Pour découvrir leur présentation du roman graphique paru l'an dernier chez Kilowatt, c'est par là:

https://www.festival-livre-presse-ecologie.org/des-mutants-dans-letang/

Et pour les plus fainéants (😏), en voici le propos:

Lors d’un été, dans la ferme de leur grand-tante, Louis, sa sœur Suzie et leur chien Morderire découvrent les joies de la vie à la campagne : nourrir les lapins, jardiner, manger leurs propres récoltes ou encore explorer les environs à bicyclette !

Mais, très vite, lors d’une expédition près de l’étang voisin, ils observent des choses étranges… des têtards à six pattes, un poisson couvert de verrues et un camion-citerne qui vient là chaque nuit. Rajoutez à cela que Louis et les lapins ont des petits problèmes gastriques, que les poules ne sont pas dans leur assiette et que la maman des deux enfants a une sacrée migraine… il se passe définitivement quelque chose et il semblerait que ce soit lié à la qualité de l’eau de l’étang !

Dans une belle harmonie avec le texte, Barroux propose des illustrations d’un style unique. Il joue avec le blanc de la page, le noir du crayon et parsème le tout de rouge, bleu et jaune. Son trait est à la fois brut et touchant et le résultat très joli ! 

À la suite des aventures de Suzie et Louis, une double page documentaire apporte des explications bien vulgarisées autour des déchets toxiques liés aux entreprises et de leurs multiples conséquences. Cette alliance de la fiction et du documentaire est très intelligente !

Lire Des mutants dans l’étang, c’est enfiler sa casquette d’enquêteur.rice et récolter, page après page, des observations et des indices concernant tous ces phénomènes étranges qui arrivent.

Un roman graphique idéal pour stimuler l’esprit de déduction des enfants ou plutôt des petit.e.s détectives écolos en herbe !

Un grand merci à ce festival qui met en lumière notre travail, et qui, en sensibilisant petits et grands à l'écologie,  œuvre pour l'avenir de tous.

vendredi 19 mars 2021

Des mutants dans l'étang: on en reparle!

 Hello les filles et les garçons !

Je suis trèèèès heureuse de vous reparler aujourd'hui du roman graphique Des mutants dans l'étang (éditions Kilowatt) à l'occasion d'une chronique adorable réalisée par les élèves de CE1 de l'école des Poètes de La Capelle-les-Boulogne, et cela dans le cadre d'Opalivres qui promeut d'une façon formidable la lecture.


Ils en parlent en termes clairs, signe que l'histoire s'est imprimée clairement dans leur esprit.

Merci à eux pour cette jolie chronique et à Opalivres pour leur action !

Pour écouter ces élèves, suivez le guide: https://www.opalivres.fr/la-collection/des-7-ans/des-mutants-dans-letang/?fbclid=IwAR2z62OOT4qLuL-MSQKbu-HtveBDk4w08gdTjtLUU60zRJWsgJHr8OFXot0