jeudi 7 mai 2015

Une vie romanesque

Depuis le dernier salon de Montreuil, mon horizon littéraire s'est élargi. D'abord, parce qu'on m'a demandé d'écrire des petits romans. Sans être précisément des premières lectures, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit de formats courts: autour de 15000 signes.
Voilà qui n'était pas pour me déplaire, ayant commencé il y a de nombreuses années par le roman adulte. L'épaisseur d'un texte ne se comptant pas forcément en nombre de signes, je me suis donc attelée en 15000 signes à... la dépendance informatique de nos jeunes!




Face à un sujet aussi vaste que grave, j'ai appris à faire simple et efficace. Avec l'éditrice, nous en sommes aux corrections. A ce stade, tout ce que je peux vous dire, c'est que sans avoir l'air d'y toucher, on vous concocte du lourd côté réflexion.

Ce roman est à paraître en 2017; je vous laisse imaginer la réserve de patience qu'il va falloir constituer!
Il faut croire que le roman attire le roman. Voilà qu'on vient de m'en demander un autre! Mais chut, mystère...
Pour finir, une note d'humour:
Je ne m'en lasse pas.

8 commentaires:

  1. génial !! Une commande, du boulot et du plaisir ! le trio gagnant !

    RépondreSupprimer
  2. Au boulot ma p'tite dame ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça bosse dur, malgré les ponts de mai...

      Supprimer
  3. super tout ça, tu ne t'arrêtes plus !

    RépondreSupprimer
  4. C'est parce que tu es top ! ;) Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rebecca! Tes encouragements me vont droit au cœur!

      Supprimer