mardi 17 mai 2016

Opération "dis-moi dix mots" à Bédarieux

Samedi dernier, après 1h30 de voiture dans un paysage idyllique, me voici arrivée à Bédarieux sous un soleil enchanteur. (A ce propos, si vous ne savez pas où passer vos vacances, venez faire un tour dans notre région !)
La médiathèque Max Rouquette m'a ouvert ses portes pour un atelier avec 8 enfants et quelques parents curieux.

L'atelier durait 1h30 lui aussi. Inutile de vous dire que passer à la moulinette dix mots francophones en si peu de temps relevait de l'exploit. Nous avons commencé un livret d'expressions imaginaires avec 2 d'entre eux: dracher et fada - ce dernier étant bien connu dans la région, puisqu'il s'agit d'un mot typique du Midi!



Dracher, lui, nous vient  de Belgique. Il s'agit d'un verbe impersonnel qui signifie pleuvoir à verse.
Ici, il drache des livres... Pas mal trouvé, n'est-ce pas?
(Je m'étais munie d'un exemple où il drachait des méduses... Cela arrive parfois sur notre littoral, mais pas d'affolement: cela ne se produira pas lors de votre séjour; venez chez nous l'esprit tranquille!)
 La couverture d'un livret:
Une fois le principe assimilé, rien de plus simple que de continuer chez soi!
La libraire à l'origine de l'invitation, c'est elle, Christine Martin. Sa librairie La Joie de connaître à Bédarieux est toute petite, mais ressemble assez à la caverne d'Ali-Baba.
 Adeline Barré de Languedoc Roussillon Livre et Lecture qui chapeautait l'opération était présente à ce premier atelier.

Oh la belle vitrine! Presque entièrement dédiée à l'opération dis-moi dix mots avec les livres de Rue des enfants en bonne place.
Pour le plaisir des yeux, une dernière photo de Bédarieux avant de reprendre la route du retour...

6 commentaires:

  1. Mais tu es une vraie VRP ! sponsorisée par le syndicat d'initiative ! en même temps c'est vrai que c'est beau... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, un déplacement qui m'a rappelé combien j'avais de la chance de vivre ici!

      Supprimer
  2. Super aventure... et dans un lieu idyllique... Bravo, veinarde ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé, hé!!! Il faut déménager, je ne vois que ça...

      Supprimer
  3. tU VOIS, JE SAVAIS QUE TOUT SE PASSERAIT BIEN !

    RépondreSupprimer